Commune de Port-Bouët, litige foncier à Mafiblé 2 : la chefferie invite, le ministre Bruno Koné « à une position impartiale»

0
112

un litige foncier  oppose, la famille Codjovi à des opérateurs économiques sur le lotissement Djibo Kamon situé dans le village de Mafiblé 2 dans la commune de Port-Bouët.

Bruno Nabagné Koné, ministre de la Construction du logement et de l’urbanisme s’est rendu le jeudi 20 mai 2021 sur le site pour calmer les deux parties en conflit en attendant le verdict de la justice.

Dans un communiqué de presse en notre possession, Aké Aboua, chef du village et ses notables disent avoir pris acte des propos du ministre.

Cependant, ils se disent surpris de n’avoir pas été associés à la visite de Bruno Nabagné Koné relativement à ce litige qui se déroule sur leurs terres.

Le chef et ses notables demandent à toutes les personnes concernées par le litige Djibo Kamon de faire confiance à la justice qui n’a pas encore tranché définitivement le problème et que toutes les voies et moyens de droit seront utilisés pour le règlement de ce litige.

Ils rappellent que seule la justice pourra trancher ce litige et « invitent néanmoins, le ministre Bruno Nabagné Koné à une position impartiale afin d’éviter tout débordement sur le site ».

Par ailleurs, il faut noter que le site objet de litige foncier a une superficie de 500 hectares.

Le jeudi 20 mai 2021, le Ministre s’est rendu sur le site litigieux et a rassuré les uns et les autres sur le fait que le droit sera dit.

« Bien avant que la justice ne se prononce j’avais moi-même signifié à plusieurs reprises qu’il n’y a jamais eu de remise en cause des actes de propriétés délivrés sur le lotissement de Djibo Kamon. Les personnes détentrices d’ACD sont donc définitivement propriétaires… », avait précisé, le ministre.

Malheureusement cette déclaration n’a pas été bien accueillie par la famille Codjovi, du village Mafiblé2 ainsi que les autres parties en conflit, d’où cette sortie de la chefferie.

Carlos Mombohi

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here