Hand Ball/ N1 2017-2018(finale) : Don Bosco y était presque

0
1094
Don Bosco

Auteur d’une saison exceptionnelle, Renaissance Don Bosco qui disputait la première histoire dans l’élite du hand Ball ivoirien est tombé les armes à la main face au Red Star (23-25) dans la conquête du titre dimanche dernier à la salle polyvalente.
L’histoire aurait pu s’écrire en lettres d’or pour Don Bosco dimanche dernier. Mais le sort en a décidé autrement. Arrivés dans depuis la saison écoulée, les protégés de Brice Alodji tenaient à réaliser un coup fumant devant ‘’les étoiles rouges’’, un requin du hand ball en éburnie.
Sûrs de leur sujet et de leur talent, les hommes de Camille Kouassi font mordre la poussière au champion en titre. Emmené par un étincelant Patern Kouadio (arrière gauche (7 buts),Don Bosco mène les débats (10-9) à la 23è avant de laisser leurs adversaires recoller au score(10-10) et reprendre l’avance dans les ultimes minutes avant la pause( 18-15) .A la reprise, Don Bosco privé de Daniel Aliman(arrière gauche ;demi-centre) un de ses maitres à jouer, balbutie. S’illustrant par une euphorie, une perte de confiance et surtout des pertes innombrables de balle (7), les noir et blanc cèdent du terrain aux poulains de Nicolas Bléoué qui s’adonnent à cœur joie. Toutefois, le réveil de Marcel Aliman et les siens portés par Cissé leur dernier rempart change la physionomie de la partie. Les désormais ‘’troubles fêtes’’ retrouvent leur jeu chatoyant et enchainent les buts. C’est finalement sur le fil que Don Bosco s’incline (25-23).Une rencontre riche en enseignement dont devra servir les hommes de Koumassi s’ils tiennent à s’offrir la coupe nationale. Une finale qui sera le remake de celle du dimanche.
Les oyés retrouvent le trône
Dans l’affiche des dames, l’Africa Sports de Paul Gogoua a détrôné Bandama Handball(18-16).Remises de leur défaite lors de la finale de coupe nationale devant Habitat d’Abobo,Bony Claverie ,Claudia Eyanga ,N’soken Nosa bien que ménées( 8-9 ) à la mi-temps par Eva Guigui et les siennes ,parviennent à s’imposer au final .Les oyés retrouvent le trône après des saisons de disette.
Lebeni Koffi

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here