San-Pedro (destruction de temple): le maire serait-il un apôtre du diable?

0
178

Depuis le 14 janvier 2020  l’on assiste à un acharnement diabolique du maire Anoblé Félix de la ville portuaire sur le Temple de la mission Mondial–Evangelico de San-Pedro.

En effet, acquis depuis le 11 février 2011 un terrain d’un demi-hectare par la dite église, c’est en 2013 que les travaux pour la construction d’un temple pour DIEU ont démarré.

Démolir les anciennes construction sur le site , remblayer et  aplanir  le périmètre pour une meilleure exploitation du terrain était la première phase de la construction du bâtiment dédié à DIEU. Ces travaux ont coûté plus de 05 millions de nos francs à la MISSION Mondial–Evangelico de San-pedro.

Quant à la phase de construction à proprement- Dite ,  elle s’est achevée en fin 2019. Pluisieurs millions réunis pour y arriver.

Ainsi , au moment où les responsables de l’église et fidèles étaient heureux car désormais ,non seulement un temple était bâti pour Dieu , mieux l’on aura plus à louer un lieu pour les cultes. Car l’église louait un Cinéma à San-Pedro pour les prières. Malheureusement cette joie aura une  courte durée.

Car le mardi 14 janvier 2020 au environ de 07 h du matin le maire de la commune de San -pedro Anoblé Félix ,sans aucune raison de justice et même sans avertir ‘les locataires des lieux dépêche des machines pour démolir le temple consacré à DIEU .

Le prophète Arnaud z de la dite mission en déplacement à Abidjan informé de ce sacrilège commis par le maire se rend sur les lieux pour en savoir plus. Car pour lui cette décision du maire n’est pas conforme à la loi.

Car l’église possède tous les documents leur donnant autorisation d’exploiter le terrain qui est désormais leur propriété.

Malgré les documents dont possède l’église , la faisant propriétaire du terrain ,le maire animé par un esprit mal saint revient le vendredi 24 janvier 2020 pour un double sacrilège cette fois ci à 04h du matin  avec des hommes en armes chose qui est loin d’être conforme aux principes de la loi.

C’est un peuple de Dieu en pleurs et inconsolable que l’on retrouve sur le site. Oui l’on n’arrive toujours pas à comprendre les motivations de Anoblé Félix.

Pour qu’elle raison doit-on démolir un temple qui remplit toutes les conditions demandées par le  ministère de la construction ( ACD, titre foncier , extrait topo, la lettre d’attribution le permis de construire ) et bien d’autres documents attestant la légitimité de l’église sur le site.

Et même si les choses devraient se faire comme le maire le prétend, pourquoi ne pas tenir informé les concernés?Pourquoi le choix de 4h pour venir démolir un temple.

Pour certains fidèles de la mission Mondial–Evangelico qui compte aujourd’hui plus 300 églises sur tout le territoire ivoirien pensent que Anoblé Félix peut avoir la justice des hommes, mais la vraie juste émane de Dieu. Or c’est à Dieu que ce temple était Dédié.

Seul DIEU a le dernier mot!.

Tse Parfait