Qualifications Mondial 2022: Les grands favoris après le tirage

0
73

Quarante équipes regroupées dans dix groupes de quatre équipes vont disputer la phase de poule du deuxième tour des éliminatoires du mondial 2022 qui débute en octobre 2020. Seulement 10 auront la chance de participer au troisième et dernier tour qui permettra d’avoir les noms des cinq représentants africains au Qatar, en 2022. De chaudes batailles en perspectives où certaines équipes ont les faveurs des pronostics. Dans le groupe D, le Cameroun (8e au classement africain et ayant participé à 7 coupes du monde) est le favori sur le papier. Mais tous les observateurs sont unanimes pour dire que la bataille sera impitoyable entre Lions indomptables et Eléphants. « Ça se jouera entre les deux pays qui sont favoris au même titre. Au vu de leurs prestations à la dernière Can, les deux sélections sont en reconstruction. La période Seedorf est passée au Cameroun. Il y a un nouvel entraîneur qui doit rebâtir l’équipe. La Côte d’Ivoire devait pouvoir en profiter mais au regard de notre résultat contre l’Ethiopie lors de notre dernière sortie, il y a de quoi avoir également des craintes. Mais c’est du 50/50. Les deux autres équipes du groupe, joueront les arbitres », a commenté Rigo Gervais, entraîneur ivoirien. Dans le groupe A, l’Algérie, champion d’Afrique 2019, 4e meilleure nation africaine et ayant participé à 4 phases finales de la Coupe du monde, est le grand favori. Les Fennecs auront comme plus coriace adversaire dans ce groupe, les Etalons du Burkina Faso, 11e meilleure nation africaine. Deux sélections qui ne se sont pas souvent rencontrées en match officiel. Leur dernier face à face remonte à 2013, dans les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. L’Algérie s’était qualifiée en dominant le Burkina (1-0); au match allé, les Etalons s’étaient imposés (3-2). Dans ce groupe, le Niger et Djibouti. Le groupe B paraît plus équilibré avec la Tunisie, la Zambie, la Mauritanie et la Guinée équatoriale. Mais la Tunisie est la mieux placée pour se qualifier. Les Aigles de Carthage ont l’expérience des grandes compétitions et négocient une 6e participation à la Coupe du monde après la dernière en 2018, en Russie. Demi-finaliste de la Can 2019, les coéquipiers de Whabi Khazri ont les qualités pour sortir en tête de ce groupe. Même si la Zambie et la Mauritanie ne leur faciliteront pas la tâche. Dans le groupe C, les Super Eagles du Nigeria ont la faveur des pronostics devant Cabo Verde, la Centrafrique et le Libéria. L’équipe coachée par Gernot Rohr possède de grands talents qui devaient pouvoir faire la différence face à des équipes moins expérimentées comme Cabo Verde et la Centrafrique. A l’instar de la poule D, le groupe E sera indécis. Le Mali est le favori sur le papier mais l’Ouganda a démontré, lors de la dernière Can, qu’elle est une grande nation émergente du football africain, avec son football athlétique et physique. La finesse des Aigles qui possèdent plus de talents doit cependant faire la différence. Le Groupe F est lui à la portée des Pharaons d’Egypte qui ont bénéficié d’un tirage clément. Le Gabon et l’Angola seront les arbitres. La bataille de l’unique place qualificative sera, elle, très disputée dans le groupe G où le Ghana et l’Afrique du Sud partent à égalité de chance. C’est l’un des trois groupes où on retrouve deux mondialistes après le groupe D et le Groupe H. Lors de la dernière Can en Egypte, le Ghana a quitté la compétition en huitième de finale, battu par la Tunisie aux tirs au but. L’Afrique du Sud a, quant à elle, été éliminée en quart de finale par le Nigéria après avoir battu l’Egypte en 8e de finale. Le Ghana et l’Afrique Sud se retrouvent puisqu’ils évoluent dans le même groupe dans les éliminatoires de la Can 2021. Au match aller, le Ghana a pris le meilleur sur l’Afrique du Sud (2-0). Dans l’historique des rencontres entre les deux équipes, toutes compétitions confondues, le Ghana et l’Afrique du Sud sont à égalité. Deux victoires pour chaque équipe et 2 nuls en 6 confrontations. Dans le groupe H, le Sénégal est le grand favori face au Congo, la Namibie et le Togo qui a déjà disputé une phase finale de Coupe du monde. Le groupe I lui, devait offrir un beau duel entre le Maroc et la Guinée. Enfin, les débats semblent très équilibrés dans le groupe J où la Rd Congo, le Bénin et Madagascar se disputeront la première place.

Source : fratmat.info