Musique : le Zulu dépose le micro pour toujours

0
140

Après Arafat DJ, un autre cador du coupé décalé vient de quitter la scène pour un repos éternel. Il s’agit d’Erickson le Zulu, pionnier de cette musique urbaine Ivoirienne.

Dans le coma depuis quelques jours, l’artiste Ivoirien d’origine Malienne s’est finalement éteint ce dimanche 16 février à Paris où il vivait depuis des années.

Apparut sur la scène musicale en 2004 avec le fameux titre à succès,  »Souzana », Éric Bosiki de son vrai nom avait mis tout le monde d’accord sur son immense talent.

Alors qu’il préparait ses 20 ans de carrière, le meilleur artiste masculin 2006 de la  »RTI Music Awards » en 2006 quitte le monde des humains, laissant derrière lui deux enfants et une femme inconsolable.

Eriksson, le micro est ouvert, qui va jouer ta partie, les fans et mélomanes veulent entendre ta voix d’or.

Condoléances à la famille musicale et au coupé décalé.

A Dieu l’artiste !!!

Guy De Guimeyo