LITTERATURE (69ème café littéraire) : Pierre Kouassi Kangannou fait parler « la Rue 171 »

0
636

La Rue 171, un récit de 172 pages de Pierre Kouassi Kangannou, sorti chez les Editions Eburnie en avril 2017, était au centre des débats le mercredi 27 septembre 2017 à Abidjan. Pierre Kouassi Kangannou, auteur du roman intitulé « La rue 171 » était l’invité de la 69ème édition du « Café littéraire », une plateforme d’échanges et de discussion autour d’un livre et son auteur. Initié par l’association Point de lecture, une structure mis sur pieds par M. Koffi Koffi. Elle a pour objectif de promouvoir la culture de la lecture et d’inciter les Ivoiriens à s’intéresser aux livres.
L’auteur Pierre Kouassi Kangannou, pose des problèmes de la société qui appellent à des réflexions profondes et fécondes. Une rue qui parle, pourquoi parle-t-elle ?
La rue 171 se fait fort de relaté les faits de la vie, les bonnes et les mauvaises, elle décrit les pratiques malsaines telles que : la prostitution, grossir les seins et le sexe, l’utilisation du langage de rue dans notre quotidien : « le noussi » où nous trouvons « crangba » qui veut dire « être là » et même à l’écrit il est difficile de faire une phrase correcte « bébé écrit bb », « merci autrement écrit m6 » etc.
« Moi la rue 171, je suis témoin, je suis une rue rebelle, une rue de plaisir, de bonheur, de rêve, je sais tout, j’entends tout, car en mon sein j’ai favorisé des rencontres qui ont aboutis à l’union ». « J’ai assisté à plusieurs joie tel que :
Les naissances, les baptêmes, les anniversaires, les soirées, les joies de réussite mais aussi des peines et des tristesses. J’ai contribué et continue de contribuer à l’évolution et à l’épanouissement de tous ».
L’auteur invite des populations au sein de la société, au respect de l’environnement, de la chose publique, et à une prise de conscience, en vue d’un changement de comportement.
Des personnalités académiques et de spécialistes de lettres et du livre ont pris part à cette rencontre. Paul N’da, professeur spécialiste du roman africain à l’Université Félix Houphouët-Boigny, a félicité l’auteur, un de ses disciples. « J’ai trouvé tellement original qu’on fasse parler une rue. Il y a de nouvelles manières d’écrire le roman. Je conseille vivement ce livre à tous les lecteurs », a-t-il soutenu. L’auteur Pierre Kouassi Kangannou est docteur de Lettres Modernes et travaille dans l’administration publique. La Rue 171 est sa deuxième publication.

Stéphane LOBOUE