L’armée ivoirienne en deuil : Un ex-Général de Gbagbo emporté par une crise cardiaque

0
582
Le Géréral Kassaraté a tiré sa révérance

Le Général à la retraite Edouard Kassaraté, ancien commandant supérieur de la gendarmerie (sous Laurent Gbagbo) a rangé son arme, ce vendredi 13 juillet 2018. Il a été victime d’un arrêt cardiaque.

Le Général Edouard Kassaraté avait été admis à la polyclinique Danga, des suites d’un accident vasculaire cérébral. Sa mort a été confirmée aux alentours de 20 heures ce vendredi. Edouard Tiapé Kassaraté, ce natif de Tabou avait gravi les échelons de la gendarmerie jusqu’à son sommet. Général de corps d’armée, il avait été le patron, de 2005 à 2011, du commandement supérieur de la gendarmerie ivoirienne.

Le Général Kassaraté a exercé diverses fonctions dans la gendarmerie où il a gravi tous les échelons. De 1977 à 1978, il a été commandant du peloton de gendarmerie de Dimbokro. De 1978 à 1993, commandant de l’escadron blindé de gendarmerie ; de 1990 à 1993, commandant de la compagnie de gendarmerie à Séguéla ; de 1993 à 1994, adjoint commandant légion gendarmerie de Korhogo ; de 1996 à 1999, officier à l’ex-Conseil national de Sécurité. Pendant cette période, il a été chef et/ou membre des missions à l’ex-ANAD, à la CEDEAO, à l’ex-OUA et à la Banque mondiale. De 99 à 2000, il est commandant de la 3e légion de gendarmerie de Bouaké et, enfin, de 2000 jusqu’à sa dernière nomination en date, il était commandant militaire du palais de la présidence de la République.

C’est donc un officier supérieur de la gendarmerie rompu aux techniques de son métier et doté d’une grande expérience, à l’instar de son prédécesseur, qui vient de prendre les commandes de la Gendarmerie nationale. Il prend sa retraite après la crise post-électorale de 2011 et est affecté au Sénégal par le Président Alassane Ouattara en qualité d’Ambassadeur.

Koné Charles