Lancement des festivités du centenaire de l’OIT à Abidjan

0
108

L’Organisation Internationale du Travail (l’OIT) créé en 1919 a officiellement lancé les festivités de son centenaire ce mardi 22 janvier 2019 à Abidjan cote d’ivoire.
Dramane Haidara, Directeur pays de l’OIT, a rappelé le sens de cette cérémonie.<< Cette célébration de centenaire en 2019, Offre l’occasion à l’OIT de réaffirmer l’importance de l’OIT pour ce qu’elle a fait pour le monde du travail, de célébrer ce qu’elle a accompli jusqu’à ce jour et de tracer l’avenir de cette organisation >>,a t-il expliqué.
Selon Peter Van Rooij, Directeur régional adjoint Afrique, ses festivités commence maintenant à Abidjan et prendront fin à Abidjan du 3au 06 Décembre 2019 et sont couplées à la 14e réunion régionale africaine de l’OIT qui réunira plus de 500 participants de différents pays. Peter van Rooij a déclaré que 60 % de leurs activités sont consacrées à l’emploi des jeunes qui est le plus grand programme de l’OIT. Par ailleurs il a déploré que moins de 18% de la population africaine à une couverture de protection sociale.
Au cours de cette cérémonie, la présentation du rapport mondial sur l’avenir du travail, basé sur un programme centré sur l’humain nécessaire pour un avenir du travail décent, se résume en dix recommandations .
Voici quelques-unes des dix recommandations:
• Une garantie universelle pour les travailleurs intégrant les droits fondamentaux des travailleurs, un salaire assurant des conditions d’existence convenables, des limites à la durée du travail et des lieux de travail sûrs et sains;
• Une protection sociale garantie de la naissance à la vieillesse qui subvienne aux besoins des gens au cours du cycle de vie;
• Un droit universel à l’apprentissage tout au long de la vie qui permette aux individus de se former, de se recycler et de se perfectionner;
• Une gestion des changements technologiques qui favorise le travail décent, y compris un système de gouvernance internationale pour les plateformes de travail numérique;
• Davantage d’investissements dans l’économie du soin, l’économie verte et l’économie rurale;
• Un programme de transformation quantifiable en faveur de l’égalité hommes-femmes;
• Une refonte des mesures d’incitation pour les entreprises afin d’encourager les investissements à long terme.
Au nom du ministre de l’emploi et de la protection sociale, M.Aguié Germain a dit que le gouvernement s’inscrit entièrement dans ce rapport présenté, afin de garanti un emploi décent et durable au cours des prochains centenaires en côte d’ivoire.
L’Organisation Internationale du Travail est présent en Afrique depuis 60 ans. Le bureau régional Afrique est basé en côte d’ivoire.
Le choix de la cote d’ivoire d’abriter ces festivités est d’abord du faite que les autorités ont fait la demande, mais surtout par cette régularité. « de 1960 à 1961 la cote d’ivoire a ratifié 6 des 8 convention fondamentales de l’OIT , et en 2003 de deux autres conventions fondamentales relative à l’âge minimum d’admission à l’emploi et au pire forme de travail des enfants ».
Notons que plusieurs organisations de la société civile, en occurrences Le Secrétaire général de la Centrale syndicale FESACI (Fédération des syndicats autonomes de Côte d’Ivoire), Traoré Dohia , le premier vice-président de la CGECI, PIEER MAGNE…
Patrick kouamien