La co-entreprise DHL-Ethiopian Airlines envisage une nouvelle croissance en Ethiopie

0
48

• Nomination de Berhanu Kassa au poste de directeur général à la tête de la société, qui continue de mettre l’accent sur la promotion des talents locaux.
• Intensification des opérations avec trois stations établies et une quatrième devant être prête d’ici la fin de l’année.
• Au-delà des services de fret aérien, maritime et routier, DHL-Ethiopian Airlines propose également des expertises dans les projets de chaîne logistique industrielle et internationale.

Addis-Abeba, 24 septembre 2019

DHL-Ethiopian Airlines Logistics Services – une entreprise commune formée entre DHL Global Forwarding et Ethiopian Airlines – étend ses activités en Ethiopie. La société a nommé Berhanu Kassa au poste de directeur général. Ancien directeur des services logistiques d’Ethiopian Airlines, Berhanu prend la direction de l’entreprise commune à la suite de Pramod Bagalwadi, DG de DHL Global Forwarding, Afrique Subsaharienne, qui a contribué à la création de la co-entreprise. La nomination de Berhanu Kassa intervient à un moment où le pays est concentré sur la croissance de son économie en construisant des parcs industriels dans des endroits clés pour accélérer la croissance des exportations éthiopiennes.

« Alors que le gouvernement vise à atteindre une croissance de 11 % du PIB chaque année dans le cadre de son plan de croissance, l’Éthiopie se concentre sur l’industrialisation axée sur les exportations dans des secteurs tels que l’énergie, les transports, la fabrication et le développement de ses infrastructures physiques, avec un objectif de croissance du secteur industriel de 20 %. Pour que les entreprises éthiopiennes puissent saisir cette opportunité et se développer à l’échelle mondiale, elles ont besoin d’une connectivité logistique rapide et fiable vers les marchés étrangers, soutenue par une expertise du secteur et une infrastructure de transport de haute qualité », a déclaré Pramod Bagalwadi, DG de DHL Global Forwarding, Afrique subsaharienne. « Nous mettons à disposition des opportunités de formation dans la région pour nous assurer que nos collègues sont formés selon les normes les plus strictes définies par DHL au niveau mondial, et mettons notre expertise au service de l’amélioration des infrastructures locales ».

Depuis son inauguration, DHL-Ethiopian Airlines Logistics Services a considérablement développé ses opérations et propose désormais une gamme de solutions pour différents secteurs. Outre les services de fret aérien, maritime et routier, ainsi que les services à valeur ajoutée, y compris le courtage en douane, l’Éthiopie est également l’un des principaux centres de compétence pour les projets industriels de DHL, une unité de DHL Global Forwarding qui gère des projets logistiques complexes, y compris l’affrètement côtier et le fret lourd. L’équipe fournit également aux clients des solutions internationales de chaîne d’approvisionnement permettant de relier plusieurs fournisseurs de différents lieux d’approvisionnement à différents marchés de destination.

« Au cours des douze derniers mois, nous avons investi pour renforcer l’équipe au maximum et avons créé trois stations à l’Aéroport d’Addis-Abeba et dans les principaux centres de production du parc industriel Hawassa et du parc industriel Bole Lemi. Nos stations sont stratégiquement situées de manière à nous rapprocher de nos clients, ce qui nous permet de gagner du temps et de réduire les coûts de nos processus », a déclaré Berhanu Kassa, directeur général de DHL-Ethiopian Airlines Logistics Services. « Nous prévoyons également de lancer une quatrième station dans le port sec de Modjo d’ici au début de 2020, où passent 95 % des importations et des exportations du pays ».

Les installations de la DGF dans quatre sites clés – l’aéroport d’Addis-Abeba, le parc industriel Hawassa, le parc industriel Bole Lemi et le futur site du port sec de Modjo – offrent une gamme de solutions logistiques pour divers secteurs. Les gares de Hawaasa et de Bole Lemi desservent principalement les parcs industriels, tandis que les gares d’Addis-Abeba et de Modjo desservent à la fois les exportations et les importations, avec la capacité de gérer des projets internationaux de chaîne d’approvisionnement, ainsi que le courtage en douane.