Inondation à Grand-Bassam: la population se révolte, elle aurait refusé le don du gouvernement, et exige l’ouverture de l’embouchure

0
393

L’ouverture de l’embouchure, promis par les politiciens lors des campagnes municipales est  la préoccupation des  populations de la ville balnéaire. En effet, depuis le mois d’octobre 2019 avec la présence des fortes pluies en Côte d’Ivoire, la  ville historique est sous  les eaux.

Elle est inondée. Plusieurs familles  notamment du quartier France, Petit Paris, Odoss et Moossou  sont  contraints d’abandonner  leurs maisons  et biens.

Même Les écoles primaires telles qu’Epp petit Paris plongé désormais dans l’eau empêchant les écoliers de s’y rendre.  Ainsi l’autorité gouvernementale et  locales étaient  samedi dernier   au centre de culture Jean Baptiste avec les mains chargées de 10 tonnes de vivres et non vivres d’une valeur de 9 millions 500 mille fcfa . Objectif, apporté une compassion aux victimes de l’inondation.

Malheureusement le soutien en vivre et non vivre du gouvernement est refusé [on ne peut  pas réceptionner les dons dans l’eau.] et d’ajouter.  On a été trahi. Pendant les municipales on nous a fait des  promesses. On vous ouvre  l’embouchure juste  un mois après notre  investiture. ] a lancé  une dame larme

Pour certains, les sacs de riz, huile les produits sanitaires et bien autres si ces choses étaient acceptées où les cuisiner si les maisons sont inondées.  S’interroge une victime

Une promesse certainement faite mais son accomplissement  devra attendre. Car pour l’heure l’eau continue de Monter au grand désespoir de cette pauvre population qui avait pourtant mis leur espoir aux autorités en place pour palier à ce fléau naturel qu’eux même avaient défié pendant les campagnes.  À quand donc l’ouverture de cette embouchure?  Une équation  que les autorités  tenteront de résoudre pour sauver cette population bassamoise.

Pauvre Bassam à quelques jours de la fête De réjouissance des N’zima  kotoko( Abissa)  la ville historique est sous les eaux de la lagune Ebrie , les populations  les autorités municipales et  les têtes couronnées   royales tous désemparées.  

Tsé Parfait.