Grand-Bassam (présentation de vœux au maire) : Tous d’accord pour second mandat

0
480
Georges Philipes Ealey, maire de Grand-Bassam et sa population

Présenter ses vœux à sa population et en recevoir, un exercice qui désormais est une tradition à Grand-Bassam .Et cette année encore Georges Philipe Ezaley n’a point dérogé cette Règle. Théâtre de cette belle cérémonie ce jeudi, le centre de culture Jean Baptiste Mockey a été trop exigu pour contenir les composantes de la population bassamoise venues communier avec leur maire.
Toutes les forces vives de la ville érigée patrimoine mondiale de l’UNESCO ont tenu à présenter leurs vœux les meilleurs à Philipe Ezaley et son Conseil municipal tout en leur témoignant leur infinie gratitude pour le travail abattu depuis leur avènement le 04 juillet 2013 non .Sans oublier de faire des doléances. Par ailleurs, reconnaissantes de l’excellent travail accompli en si peu de temps, les populations dans leur majorité ont souhaité voir le maire briguer un second mandat. Un projet auquel souscrit pleinement le premier magistrat de la cité aux belles plages. « Je suis d’accord avec vous », a-t-il répondu avant de poursuivre. « Nous avons entamé des actions qu’il faut poursuivre. Notre ambition est de faire de GRAND –Bassam la première ville émergente de Côte d’Ivoire. Et cela, c’est ensemble que nous y parviendrons ».
Prenant la parole, Georges Philipe Ezaley a formé ses vœux les meilleurs à sa population. Une occasion également saisie par le maire pour mettre en lumière les grands succès réussis par sa commune en 2017 fruit de l’unité et la solidarité des peuples bassamois.Succès au nombre desquels, l’on note la nomination de Daniel Kablan Duncan au poste de vice- Président , les grandes cérémonies tenues sur les terres bassamoises,la réalisation du plan stratégique ,le schéma directeur ,des partenariats internationaux avec l’Italie et le Portugal sans oublier les grandes œuvres de développement réalisées pour le bonheur des populations. Toutefois même si ‘’ beaucoup a été fait, il faut noter que beaucoup reste à faire’’. Georges Philipe Ezaley qui a pris bonne note des doléances a promis des’’ jours meilleurs pour Bassam ‘’ en cette année 2018.
Michaël Kouakou