Grand-Bassam / lancement des travaux de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé……. Mais attention 22 mois pour finaliser ce projet

0
148

Ce lundi 11 novembre 2019 Daniel Kablan Duncan, vice-président de la république de Côte d’Ivoire en compagnie du chef du gouvernement Amadou Gon Coulbaly, des membres du gouvernement, du corps préfectoral, des cadres des élus, des têtes couronnées de la région du sud Comoé a procède au quartier France au lancement des travaux de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé à Grand-Bassam.
Annoncée à tout bout de champs par le députe de Grand-Bassam Daniel Kablan l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé voit son effectivité ce lundi 11 novembre. Ainsi ce projet qui a pour objectif d’améliorer le renouvellement des eaux de la lagune Ebrie en favorisant l’échange entre la mer et la lagune. Evacuer les eaux et les apports du fleuve Comoe ver la mer lors des crues sera exécuté en 22 mois.
profitant de l’occasion le maire de la ville balnéaire, Jean-Louis Moulot,. a exprimé sa gratitude au président de la république Alassane Ouattara et a son gouvernement pour la concrétisation du démarrage du projet prévu initialement pour le premier trimestre de 2020.
Selon Mohamed El Aïchouri, représentant Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), ce projet est un Fruits d’une coopération sud-sud entre la Côte d’Ivoire et le Royaume chérifien du Maroc, l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé de Grand-Bassam qui rentre dans le grand projet de la baie de Cocody va durer 22 mois avec un coût global de 21,7 milliards de FCFA.
Pour Joseph Séka Séka, ministre de l’environnement et du développement durable, ces travaux marquent une étape importante dans la vie des habitants de Grand-Bassam. Ce projet aura des impacts environnementaux et économiques.
S’adressant ; aux populations vice-président Daniel Kablan Duncan a révélé que les travaux de l’ouverture de l’embouchure du fleuve Comoé marquent la renaissance de Grand-Bassam.
Il a également indiqué que ce vaste projet d’ouverture de l’embouchure de fleuve Comoé va constitue un champ d’opportunité pour le développement halieutique.
Carlos Mombohi Alleluia