Grand Bassam : L’ ONG Côte d’Ivoire solidarité : APPORTE LE SOURIRE AUX VEUVES ET ORPHELINS de la ville historique

0
210

Vendredi 28 décembre 2018 à l’esplanade du carrefour jeunesse de grand Bassam.devant une population composée de guides religieux chrétiens comme musulmans ,de forces de l’ordre et bien évidemment les veuves et orphelins de Grand Bassam que l’ONG côte d’Ivoire solidarité
à achever ses événements annuels. En effet selon les organisateurs l’ONG solidarité à deux événements phares.
D’abord le 23 juin lors de la journée dédiée aux veuves et orphelins de côte d’Ivoire et en fin entre la fête de Noël et le 1er janvier pendant lesquels ils apportent réconfort aux veuves et orphelins.
Cette initiative à été bien apprécié par les guides religieux présents en ce lieu qui en ont profité pour adresser des prières à DIEU pour qu’il soutienne encore les initiateurs et surtout les donateurs pour leur soutien à ces personnes vulnérables.
Quand à Désiré yao vice-président de cette ONG il a réaffirmé la volonté de cette organisation de venir en aide cette tranche de la population sans distinction aucune de religion ethnique et même d’appartenance politique car pour lui << une veuve est une veuve et un orphelin est un orphelin>> car donner reste une vertus divine<< il y a plus de joie à donner que à recevoir>> disait- il en s’appuyant bien cordialement sur la sainte bible.
Cette initiative découle bien évidemment de la sainte bible ,qui a la lumière des paroles qu’elle contient notamment dans le livre de Jacques : <>
La trésorière de l’ONG ,Adjou Lucie justifie leur soutien par le fait qu’on ne choisit pas d’être une veuve et non plus un orphelin. Avant de se prononcer sur la souffrance qu’endurent ces veuves et orphelins après le décès de leurs maris pour les veuves et leurs pères pour les orphelins.
Elle remercie les donateurs au nom du président de l’ONG Monoko Aimé car selon sans les donateurs la tâche sera encore difficile.
Les bénéficiaires aux nombres desquels maman Sery avec son témoignage si triste qui n a laissé aucune personne présente en ce lieu indifférente à rendu grâce à DIEU et surtout remercié les initiateurs car sans eux ses enfants et elle n’allaient pas pouvoir avoir de quoi à manger.
C’est avec des sacs de riz ,des bidons d’huile, du savons des pagnes et surtout des enveloppes que ces orphelins et veuves ont quitté l’esplanade du carrefour jeunesse avec le sourire de savoir que l’année va finalement bien finir
.Tsé Parfait