Grand-Bassam : des jeunes Africains sensibilisent et font la promotion des droits de l’homme

0
342
une vue des jeunes de la CEDEAO

Grand-Bassam : des jeunes Africains sensibilisent et font la promotion des droits de l’homme
C’est à travers une caravane de sensibilisation sur le droit de l’homme dénommée journée blanche que des jeunes Africains issus des pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest réunis au sein de l’ONG Africa Unity se sont retrouvés du 26 au 28 avril 2018 dans le sud-Comoé.
Ces journées qui ont pour thème < respectons les droits de l’homme pour la paix, clé du développement durable> été l’occasion pour le président N’Tchimou Bertrand de et les membres de leur ONG de former des jeunes leaders Africains afin de servir de relais de sensibilisation auprès des populations et de faire des dons de vivres et de non vivre aux populations, aux centres de santé et orphelinats de la région.
Soulignons que la clôture des journées blanches qui a eu lieu hier samedi 28 avril à N’SAH hôtel a été marquée par une conférence animée par Diarra Ibrahima, juriste et secrétaire général adjoint de la coalition ivoirienne des droits de l’homme autour du thème des journées blanche. Dans son adresse le juriste a interpellé les Etats Africains sur l’application effective des droits de l’homme. Et a exhorté les Etats à exercer les prérogatives de droit selon les normes internationales.
Précisons que plusieurs structures des droits de l’homme et du développement durable notamment les aménageurs urbains et foncier du Sud-Comoé dont le chef de file Kouadio Koffi Paul a fait une communication sur’’’ les droits humains et la gestion des terres’’’ et a lancé un appel aux Etat Africains de jeter un regard régalien sur la gestion des espaces à cultiver
Notons que Les jeunes ont fait une motion de remerciement aux autorités Ivoiriennes en particulier au président de la république de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara .Et se sont donnés rendez-vous pour l’année prochaine à Dakar pour une autre conférence internationale toujours dans le registre des droits de l’homme
Guy Alléluia