Formation des parents et remise de cadeaux aux enfants Diabétiques

0
212

Abidjan 02 février 2019 – Dans le cadre de son programme d’activité qu’il s’est fixé, le centre de diabétologie pour enfant et adolescent de la clinique de diabétologie du CHU de Treichville ,abritant le projet Changing Diabetes In Children Côte d’Ivoire (CDIC-CIV ), a organisé dans ses locaux, une journée de formation des parents et de remise de cadeaux aux enfants diabétiques .
Selon Le Dr Amos ANKOTCHE, responsable de l’Unité de diabétologie au CHU de Treichville et chargé de piloter le projet Changing Diabetes in Children cote d’ivoire ( CDiC –CI ) , l’objectif de cette formation est de mettre les parents et enfants diabétiques au même niveau d’information. Au cours de cette séance les thèmes sur l’hypoglycémie, l’hyperglycémie, la différentiation et la conservation l’insuline( Actrapid ,agit rapidement ; Insulatard, agit lentement ; Mixtard, associe les deux premières )et la gestion alimentaire ont été abordés. Quant aux enfants, après la formation, ils se sont amusés à travers plusieurs jeux avant de recevoir leur cadeau et partager un déjeuner.
« Il ne faut pas frustrer l’enfant en lui criant dessus quant à l’interdiction de manger certains aliments. L’enfant a besoin d’avoir une bonne croissance, donc de manger. Mais de surtout contrôler sa glycémie avec l’appareil qu’ils ont gratuitement à leur possession grâce au projet », a-t-il souligné.
<< L’hypoglycémie, est lorsque la glycémie est inférieure à 70mg/dL ou 3,85 mmol/l. les signes du début sont entre autres : la sueur profuse, les palpitations, les tremblements, la faim, la faiblesse musculaire. Quant à l’hyperglycémie, c'est lorsque le taux de sucre dans le sang est très élevé, c'est-à-dire la glycémie est supérieure à 250 mg/dL. Celui-ci ce manifeste par le besoin d'uriner fréquemment et beaucoup à chaque fois >>, a expliqué Dr Selly.
En outre le conférencier, a conclu en prodiguant les meilleurs conseils du mode de vie du diabétique aux 50 parents et 50 enfants présents. << Pratiquer un sport ou, à défaut, avoir une activité physique régulière d’un minimum de 30 minutes par jour. Privilégier une alimentation équilibrée, et réduire sa consommation d’alcool, éviter le grignotage, consommer des matières grasses avec modération et limiter le recours au sel. Au contraire : favoriser les fruits et légumes, opter pour la consommation quotidienne de trois produits laitiers, ou encore, privilégier l’apport protéinique des viandes, poissons et œufs une à deux fois par jour, sans oublier de boire 1,5 litre d’eau >>, a conseillé le diabétologue Dr Ankotché.
Notons que les enfants âgés de 0-18 ans diabétiques du type 1 qui doivent s’injecter de l’insuline 3 fois par jour, ils sont gratuitement suivis par le projet Changing Diabetes In Children Côte d’Ivoire (CDIC-CIV ) mise en place en 2017 pour une durée de 4 ans, dont l’implantation dans les 19 CHR et CHU a été fait.
Patrick kouamien