Fête du travail : le préfet de Bassam appelle les fonctionnaires à dénoncer les propriétaires de maisons véreux

0
191
préfet de Grand-Bassam Amakou Gabi

Fête du travail : le préfet de Bassam appelle les fonctionnaires à dénoncer les propriétaires de maisons véreux
C’est autour du thème << le dialogue, une nécessité pour un climat social apaise >> que les travailleurs ont célébré ce mardi 1er mai 2018 dans la cours de la préfecture de la cité balnéaire la fêté du travail.
Cette première célébration a été l’occasion pour, Amakou Gabin, préfet du département de Bassam d’exhorter les travailleurs résident à dénoncer les propriétaires de maison véreux.
<< Ils sont nombreux ces propriétaires de maisons qui font de la surenchère. Certains imposent 6 à 12 mois de cautions. Ils ne respectent pas les normes. Sur cette question le gouvernement a été précis. Aucun propriétaire n’a le droit de demander plus de 3 mois de cautions à un éventuel locataire. >> a-t-il indiqué.
<> a ajouté le gouverneur du département
Notons que les interventions intersyndicales et des travailleurs de Bassam ont porté sur le problème de logement dans la première capitale. Selon certains syndicats les prix des loyers et les cautions de maisons sont très élève. Quant à l’union nationale des travailleurs de Côte d’Ivoire, elle a invité les autorités gouvernementales a s’impliqués afin de permettre à un fonctionnaire lambda de se loger à Bassam.
Guy Alléluia