Festival Sud-Comoé Agnintiè 2019 : Daniel Kablan Duncan demande les ivoiriens de désarmer les cœurs et les esprits

0
302

A l’occasion de la 3e édition du festival Sud-Comoé dénommé Agnintié (festival culturel touristique gastronomique et commercial régional) tenu du 09 au 15 décembre 2019 à Aboisso à la place Ellengand Etche , Daniel Kablan Duncan, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire a à la cérémonie officielle du samedi 14 décembre lancé un message fort à tous les ivoiriens de tous les bords politique.
« Je demande aux ivoiriens de désarmer les cœurs et les esprits. Et mobilisons pour le développement et l’intérêt supérieur de notre pays. » A lancé le fils du Sud-Comoé
Pour lui à quelques mois des échéances électorales des présidentielles 2020 chaque ivoirien quel que soit son bord ou ces ambitions politiques doit penser à l’intérêt de la mère patrie.
Profitant de la tribune de l’expression culturelle, le député de Grand-Bassam a invité les têtes couronnées s’approprier les idéaux de paix, de dialogue, de tolérance enseigné par le père de la nation feu Félix Houphouët-Boigny.
Pour Daniel Kablan Duncan il faut tout mettre en œuvre afin d’éviter à la Côte d’ivoire un autre bain de sang. Ainsi pour réussir cette épreuve le vice-président envoi en mission les rois et les chefs traditionnels. « Vous êtes les garants et les racines de l’unité nationale. Inculquez aux ivoiriens la tolérance. Et invitez les uns et les autres à tendre la main à pardonner à son frère quelques soit le problème» a instruit le haut patron du festival
Cette 3e édition a été le lieu pour Daniel Kablan Duncan d’inviter la jeunesse ivoirienne à apprendre leur langue maternelle et à chercher à connaitre la culture de son village, de la région pourquoi par avoir une idée des us et coutumes africaines.
Ainsi vu le potentiel culturel et la naissance des fêtes d’expressions à travers toute la Côte d’ivoire le vice-président, Kablan Duncan a recommandé au ministère de la Culture et de la Francophonie, Maurice Bandaman, présent à la cérémonie, de numériser toutes les cérémonies culturelles du pays et de créer des applications mobiles afin de promouvoir la diversité culturelles
Carlos Mombohi