Côte d’Ivoire- marine nationale/ le Contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin, chef d’Etat-major de la marine nationale « La récréation du laxisme, de l’indiscipline et du laisser-aller est terminé »

0
509

« Officiers, officiers mariniers, gardiens maîtres, mapplos de la marine nationale de par le président de la République, chef suprême des armées, vous reconnaîtrez désormais pour votre chef, Le contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin, ici présent. Vous lui obéirez partout ce qu’il vous commandera pour le bien du service, l’exécution des règlements militaires, l’observation des lois et le succès des armées de la côte d’Ivoire » , c’est à travers ses mots que le Général de Division Lassina Doumbia à procédé à la passation de commandement entre le Vice-Amiral Djakaridja Konaté, chef d’Etat-major de la marine sortant et le Contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin, chef d’Etat-major de la marine nationale entrant.
En effet, le chef d’Etat-major de la marine sortant a remis le drapeau de la marine au Général de Division, Lassina Doumbia, qui lui à son tour l’a remis au Contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin, ce qui fait de lui désormais le 12e chef d’Etat-major de la marine nationale.
Au cours de cette cérémonie tenue ce vendredi 04 janvier 2018, à la base navale Le contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin, chef d’Etat-major de la marine nationale a rendu un vibrant hommage au président de la république, au ministre de la défense et à tous ses prédécesseurs en particulier le Vice-Amiral Djakaridja Konaté. Ensuit il a défini sa vision et ses priorités qui s’articulent autour de 4 axes majeurs à savoir : Redorer l’image du marin en lui donnant sa fierté et son prestige -Poursuivre le renforcement des capacités de formation des marins – S’inscrit dans une posture de manager afin de résoudre de nombreux disfonctionnements auxquels ils pourront être confrontés -Mettre un point d’honneur à promouvoir les actions sociales au profit de tous les marins.
Enfin le chef d’Etat-major de la marine nationale, a annoncé mettre un accent particulier sur la יִיִdisciplineיִיִ qui sera au cœur de ses actions. « la récréation est terminée. A ceux qui pensent se soustraire à la donne disciplinaire en violant se battre, je leur suggère de débarquer du navire national et de rendre leur démission dès à présent. La récréation du laxisme, de l’indiscipline et du laisser-aller est terminé .car aucun commandant de bord ne peut tolérer que s’y installe la chienlit », a martelé Le contre-amiral N’guessan Kouamé Célestin.
Patrick kouamien

_