Côte d’Ivoire : Amadou Gon Coulibaly ne dort presque plus

0
259
Le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

Amadou Gon Coulibaly est à la tâche. Le Premier ministre du Président Alassane Ouattara ne dort pas. Il consacre l’essentiel de son énergie à la coordination des actions du gouvernement et à la mise en pratique des orientations du Chef de l’État. Quand son temps le lui permet, il distille sur son compte Twitter les convictions qui sous-tendent ses actions.
Son attachement au Président de la République En parcourant son compte Twitter, on se rend tout de suite compte que le Premier ministre a un patron (logique) mais on découvre surtout que le Président de la République est pour lui un maître. Il le cite régulièrement « Depuis l’accession à la Présidence de la République de SEM Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire s’est stabilisée politiquement et économiquement. Le pays s’est reconstruit, modernisé et sa croissance accélérée est l’une des plus fortes de la région », justifie-t-il. Avant d’énoncer son engagement.
« Je reste mobilisé et engagé auprès du Président de la République Alassane Ouattara pour faire franchir à la Côte d’Ivoire les frontières de l’émergence, synonyme de bien-être partagé et d’amélioration des conditions de vie de tous les Ivoiriens. »
La stratégie économique développée par la Côte d’Ivoire depuis 2012 a prouvé son efficacité.
« Aujourd’hui, la priorité de mon gouvernement est d’améliorer le quotidien des Ivoiriens en apportant des réponses concrètes aux besoins sociaux des plus défavorisés. » Le Premier ministre évoque là son credo favori.
L’amélioration des conditions de vie en Côte d’Ivoire Ce sujet tient particulièrement à cœur au Premier ministre, ministre du Budget : « L’amélioration des conditions de vie en Côte d’Ivoire est plus que jamais au cœur de notre action. Cela passe par plusieurs mesures prioritaires : l’accès à l’eau potable et à l’électricité, à des services de santé performants, à l’éducation ainsi qu’au logement. »
Il revient régulièrement dessus dans ses postes. « Notre volonté est de permettre à chaque famille de Côte d’Ivoire d’avoir accès à un logement et d’aider un maximum de ménages à devenir propriétaires. »
Comme il est Premier ministre, grand technicien et homme de terrain, Gon Coulibaly sait ce qu’il faut faire. « Pour cela, nous poursuivons la construction de logements sociaux et nous allons faciliter l’accès au financement immobilier. »
Amadou Gon Coulibaly explique aussi à ses followers les sources de financements des actions sociales de son gouvernement. « La croissance économique de la Côte d’Ivoire a permis à l’État d’investir massivement dans les services sociaux de base, pour favoriser l’accès de tous à l’eau potable, aux soins de santé et à l’électricité, aussi bien en zone urbaine que rurale ».
Avec une attention particulière accordée à la santé. En matière de santé, « nous nous battons au quotidien pour que chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien puissent avoir accès à des soins de qualité dans un centre de santé, quel que soit le quartier, le village, la ville où il habite et quel que soit son niveau de vie. »

La jeunesse au cœur de ses actions
La formation, l’emploi jeune, les stages ; que de posts accordés par le Premier ministre aux jeunes. « Depuis janvier 2019, les entreprises qui proposent des stages-écoles aux étudiants et aux élèves bénéficient d’un crédit d’impôt. Cette mesure importante doit permettre à notre jeunesse de mieux se former pour participer au développement du pays. »
A ces jeunes, le chef du gouvernement leur demande de garder espoir. « Il est essentiel que nous montrions aux jeunes, par nos attitudes, par nos discours et par notre politique économique et sociale, qu’il existe des motifs d’espoir. »
Et aussi parce que les signaux sont bons. « L’économie ivoirienne est aujourd’hui considérée comme l’une des plus performantes du continent africain. »
Redistribution de la richesse
Pas de sujet tabou pour Gon Coulibaly qui est très attentif aux préoccupations des Ivoiriens. « Les Ivoiriens restent toutefois en attente des retombées concrètes des fruits de cette croissance et d’une redistribution plus importante de la richesse créée. C’est pour répondre à cet objectif qu’a été conçu le Programme social du gouvernement 2019-2020. »
Cela exige une priorité. « Pour que chaque Ivoirienne et chaque Ivoirien puissent profiter de ce dynamisme, ma priorité est d’accélérer le rythme des créations d’emplois. »
La redistribution des richesses passe aussi par les actions sociales. « Les actions sociales du gouvernement doivent avoir un impact concret et puissant pour les populations. Nous nous donnons tous les moyens pour y parvenir. Le Plan social du gouvernement 2019-2020 comprend 156 actions, 67 projets majeurs et 57 réformes. »
L’école
pour tous La formation, la scolarisation sont des actions inscrites en or dans le programme du gouvernement. Et pour cause « 42 % des Ivoiriens sont âgés de moins de 15 ans. Ils représentent une immense chance pour notre pays. Je souhaite donner à cette jeunesse les moyens de vivre dignement. Pour cela, l’éducation et la formation ont été élevées au rang de priorité par mon gouvernement. »
L’accès à l’éducation est l’une des priorités majeures de l’État, ajoute Amadou Gon Coulibaly. Qui résume les acquis en la matière.
« De 2011 à 2018, 30 621 salles de classe du préscolaire et du primaire ont été construites ainsi que 242 établissements secondaires, 2 Cafop et 7 établissements d’enseignement technique et professionnel. »
Autres acquis, « les conditions d’apprentissage des étudiants : l’enveloppe budgétaire allouée au paiement des bourses et secours financiers vient d’être augmentée à hauteur de 8 milliards de FCfa.
‘’L’objectif est de créer un environnement propice à l’épanouissement des étudiants. »
Intégrer les femmes dans l’économie Lutte contre la pauvreté, autonomisation de la femme. Le Premier ministre voit mieux. « La Côte d’Ivoire continuera à se développer si nous parvenons à mieux intégrer les femmes dans l’économie et si nous développons notre capital humain afin de mieux répondre aux besoins du marché du travail. »
La lutte contre la pauvreté« Il faut se souvenir que le taux de pauvreté dans notre pays était passé de 10 % en 1985 à 51 % en 2011 ! Depuis, il n’a cessé de décroître : il était de 46 % en 2015 et devrait continuer de baisser cette année pour se situer aux alentours de 35 %. » Actions concrètes : « L’État verse désormais 36 000 F Cfa tous les trois mois à 100 000 ménages à très faibles revenus. En contrepartie, ces derniers s’engagent à faire vacciner leurs enfants de moins de 5 ans et à les scolariser. Tout cela permet de sortir beaucoup de gens de l’extrême pauvreté. »
Le gouvernement est au travail pour atteindre l’objectif fixé par le Président de la République
Malgré ses acquis, Amadou Gon Coulibaly et son équipe sont toujours à la tâche. « La mise en œuvre du PSGouv 2019-2020 commence à donner ses premiers résultats positifs. Le gouvernement est au travail pour atteindre l’objectif fixé par le Président de la République : bâtir une Côte d’Ivoire prospère et en paix ».
Source : fratmat.info