Côte d’Ivoire (Abidjan / Abobo ) : un faux élément de la Police Judiciaire derrière les barreaux

0
49

Ils sont nombreux ceux prennent le bain avec le diable. Ces apôtres de Lucifer vivent d’usurpation et d’extorsion de fonds. Selon des statistiques ces loups garou font fortune sur le dos des personnes vulnérables.
C’est le cas de Conde Ibrahim, 29ans se soit disant peintre en bâtiment a usurpé la qualité d’agent de police judiciaire pour exécuter des plans macabre au niveau du secteur de la rue des bars d’Aboboté.
Selon des sources sécuritaires le délinquant a dans la nuit du vendredi au samedi à Abobo baoulé a été pris en flagrant délit d’extorsion de fonds sur un couple propriétaire d’un maquis, en possession de la somme de 150.000 Fcfa par la police du 34ème arrondissement en patrouille.
En effet, à la vue des éléments du 34eme arrondissement, l’apôtre du diable s’est aussi vu dans l’obligation de prendre la clé des champs à bord d’une moto.
Moins outillé le quidam est rattrapé après une course-poursuite. Le faux agent de la PJ n’a pas mis de temps à reconnaître son forfait. Aussitôt Condé Ibrahim est placé derrière les barreaux afin de répondre aux délits d’extorsions de fond et d’usurpation de titre.
À signaler que le phénomène prend de l’ampleur à Abidjan, au détriment des personnes vulnérables. Mercredi dernier, un faux gendarme récidiviste a été arrêté par de vrais éléments de la gendarmerie de la commune de Port-Bouët.
Carlos Mombohi