Coopération Côte d’Ivoire-Maroc : SEM Abdelmalek Kettani, ambassadeur du Maroc

0
132

Après Orlando aux Etats unis d’Amérique (Usa), c’est l’espace lagunaire du palais de la Culture Bernard Binlin Dadié d’Abidjan sis à Treichville, qui abrite la deuxième édition du très attendu ‘Village du Maroc, pour la première fois à Abidjan. Qui s’est ouvert le jeudi 05 décembre 2019, en présence de nombreuses personnalités dont les ministres de quelques pays convaincus de l’efficacité de la coopération sud-sud tels que l’Ethiopie, des ministres ivoiriens Patrick Achi, Anne Oulotto, et Ally Coulibaly. Au dîner d’ouverture de cette fête de l’amitié et de la coopération qui va durer 4 jours, SEM Abdelmalek Kettani, Ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, a donné l’objectif de cet évènement. « Il s’agit de souligner avec emphase l’amitié, la fraternité certaine et sereine qui existe entre nos deux pays. Comme vous le savez, le Maroc est bien implanté en Côte d’Ivoire avec des entreprises assez puissantes et importantes. Nous voulons apporter un peur de culture marocaine en Côte d’Ivoire, pour la partager avec nos frères et sœurs ivoiriens, afin qu’ils puissent demain aller au Maroc en vacances, étudier, faire des affaires » a-t-il déclaré avant de relever l’opportunité d’une telle manifestation. « C’est une occasion d’échanger et de monter un petit peu, les facettes du Maroc, que ce soit l’artisanat, le savoir-vivre, la gastronomie, le design. C’est une manifestation riche avec beaucoup d’évènements qui se dérouleront dans les prochains jours. C’est le début d’une belle aventure en terre d’éburnie, qui va nous permettre de faire rayonner le Maroc, grâce à sa Majesté le roi du Maroc que Dieu l’assiste. C’est-à-dire développer un partenariat fécond avec l’Afrique, avec nos pays frères du sud, mais aussi mutuellement. C’est une illustration du travail qui est fait. Et nous nous en félicitons » a conclu le diplomate chérifien. A cette occasion, le ministre ivoirien en charge de l’Intégration africaine, Ally Coulibaly, saluant cette initiative au nom du gouvernement, a annoncé l’idée d’un évènement similaire à Rabat au Maroc. Grand ami du Maroc, l’ambassadeur Georges Ouégnin, se refusant de toute déclaration, a néanmoins lâché quelques mots en cette date du 07 décembre. « J’ai une pensée pour le président Houphouët. » a dit le grand serviteur de l’Etat. Une ambiance chaleureuse et dans un décor du royaume chérifien, les invités sont fascinés. Entre deux repas du grand chef marocain Rahal, l’humoriste Ouallas a entretenu le public. Sans oublier un groupe traditionnel marocain, Gnawa -Himitti Band suivi d’un défilé de mode des stylistes marocain et ivoiro-libanais à savoir Albert Oiknine et Elie Kuame. Aujourd’hui, demain et après-demain, va s’ouvrir des conférences-débats, visite de stands, concert avec Kérozen et l’artiste marocaine Oum et expositions de l’artisanat marocain.
SERGE AMANY