Célébration de la fête de l’Aïd-el-fitr (2019 à Bassam) : l’Imam Moussa Dramé « l’Islam n’a jamais encouragé la violence »

0
226

Toute la communauté  musulmane de  Côte d’ivoire a fêté ce mardi 4 juin 2019, le Ramadan ‘’’ Aïd-el-fitr’’’ 2019. À cette  célébration  l’ambassadeur de la paix, membre du haut contact  du système des nations unis, porte-voix du Cosim Sud-Comoé et imam principal de la mosquée Fatima Zahara de Grand-Bassam,  Imam Moussa Dramé, a fustigé les pratiquants du radicalisme musulman. Et ceux qui se cachent derrière le drapeau de l’islam pour semer la violence.  «  L’islam n’a jamais encourage la violence »  a indiqué l’imam. Et d’ajouter «  dans son essence notre religion fait la promotion de la paix et de la vie »

Abordant l’actualité socio-politique du pays, l’homme de paix a invité les ivoiriens  à la paix et s’acceptent malgré les divergences socio- politiques et religieuses. «  Nous devons nous s’accepter mutuellement  et préserver notre religion commune,  la paix. »

Profitant de l’occasion le représentant du Cosim dans le Sud-Comoé,  l’imam Moussa Dramé  a lancé un appel aux guides religieux et aux chefs des communautés ethniques à renforcer le dialogue  intercommunautaires et interreligieux. Et l’ambassadeur  de la paix  et les fidèles  de la mosquée ont  conclu  le message  par une prière spéciale  pour le  gouvernement et en particulier au chef de l’Etat Alassane Ouattara ainsi qu’une prière pour la paix en Côte d’Ivoire.

Carlos. Guy. A