ASCOM 2017 : Michel Russel salue la mémoire de Désiré Coffi Gadeau

0
679
photo de Michel Russel Lohoré

Le promoteur et organisateur des ASCOM, Michel Russel Lohoré et le comité d’organisation de la 5ème édition des ASCOM ont rendu un vibrant hommage au précurseur du mobilier urbain en Côte d’Ivoire le jeudi 13 juillet 2017 à Abidjan Plateau.
Le plus grand rendez-vous de la communication, du marketing et de l’événementiel (les ASCOM) a été une occasion pour son promoteur et organisateur, Michel Russel Lohoré de rendre un vibrant hommage mérité au précurseur du Mobilier urbain moderne d’information et de publicité, Désiré Coffi Gadeau. C’était le jeudi 13 juillet 2017 à Abidjan Plateau lors de la célébration du 10ème anniversaire des ASCOM. Et c’est son épouse madame Gadeau qui a reçu ce grand prix hommage à Désiré Coffi Gadeau.
Pour devoir de mémoire, en 1983, Désiré Coffi Gadeau crée sa première entreprise d’équipements électrotechniques, spécialisée dans les systèmes de vidéo-surveillance et d’alarmes. Un an plus tard, à la CAN, il installe le premier journal électronique. Sa société Publistar, nouvellement installée se positionne dans le domaine de l’impression, l’édition et de la publicité extérieure avec l’affichage grand format.
Au sein de la Chambre des afficheurs de Côte d’Ivoire (CAFCI), sous la présidence de d’Antoine Vozy, Désiré Coffi Gadeau, alors Vice-président proposait un regroupement et une fédération des régies ivoiriennes pour faire face à la concurrence internationale. Désiré Coffi Gadeau militait pour la mise en place d’une charte technique et éthique pour l’encadrement stricte des professionnels de l’affichage afin de pallier au désordre présents et à venir.
Désiré Coffi Gadeau était depuis le lycée de Bingerville connu comme ‘’ Dez Gad le musicien ’’ avec sa guitare pour faire face au monde des affaires. Il refuse les labels occidentaux pour développer son art librement avec le rêve de promouvoir le jazz en Côte d’Ivoire. En 2004, Désiré Coffi Gadeau initie la ‘’ Caravane du Jazz ’’ qui deviendra plus tard ‘’ L’Emoi du Jazz ’’. Le 3 avril 2014, Désiré Coffi Gadeau est arraché à l’affection de ses proches.
Stéphane Loboué