Côte d’Ivoire / un fonctionnaire abattu à Afféry par des hommes armés

0
118

Le samedi 12 février 2022, à Dodokoi localité anvironnante d’Afféry, un enseignant y a trouvé la mort de façon brutale. Des individus armés l’ont pris pour un pisteur et ont tiré sur lui.Selon nos sources, tôt le matin, l’enseignant, dont nous lui attribuons les initiales Y. E s’était rendu en ville (Afféry) pour faire des courses. Au même moment, un pisteur s’y était aussi rendu pour vendre son stock de cacao . Ce dernier, après sa vente, tardait à reprendre le chemin de retour. Ce qui, semble-t-il agaçait les bandits qui l’attendaient patiemment, dans les broussailles sur l’axe Afféry-Dodokoi. En lieu et place du pisteur, c’est l’enseignant qui a pris le chemin dans la soirée. Les malfaiteurs ont cru que c’était leur cible tant attendu qui enfin arrivait. Le temps sombre sur la route, a semblé gêner un temps soit peu les malfaiteurs qui n’arrivant pas à discerner l’identité de leur cible, ont ouvert le feu, à trois reprises dans les jambes de l’enseignant qui s’est écroulé. Les coupeurs de route se sont approchés de lui non sans réclamer la totalité de la somme en sa possession, acquise après la vente de son stock de cacao. Dans un état piteux, il leur a fait savoir qu’il n’était pas pisteur de cacao, mais un enseignant. Toutefois, ils l’ont dépouillé tout de même de tous ses biens avant de disparaître dans la nature, le laissant dans une marre de sang. Quelques instants plus tard, au retour d’un campement à la recherche d’un stock de cacao, un chauffeur d’une société coopérative agricole, accompagné d’un planteur ont découvert sur la route, un homme couché au sol avec sa moto. Ils ont pensé automatiquement à un cas d’accident de la circulation. Mais une fois arrivés auprès de l’enseignant, ils se sont rendus compte que le fonctionnaire d’Etat est encore vivant. Ce dernier leur a expliqué qu’il a été tiré dessus par des individus armés qui l’ont confondu à un pisteur. Il a aussitôt été évacué à bord de leur véhicule dans un centre de santé à Bacon où il a, finalement succombé à ses blessures, nous rapporte notre correspond dans la région de la Me, Achille Koleya.En Dieu, il faut croire.

Source : infos nationale

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here