Politique Ivoirienne : le président du Sénat Jeannot Ahoussou Kouadio serait prêt à rendre sa démission avant la fin du mois de février

0
970

L’épée de Damoclès pèse fort sur les têtes des présidents des institutions Ivoiriennes qui ont refusé de s’aligner sur les traces d’Houphouët Boigny ou qui ont rejeté du revers de la main le premier congrès du Rhdp. En effet, le vendredi 08 février 2019, Soro Guillaume, président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire en a payé les frais. L’ex-patron des forces nouvelles et faiseur des rois en a été secoué par l’équation (tu n’es pas plus avec nous, tu rends le tablier) . En un mot le député de Ferké commune, Soro élu sous la bannière Rdr devenu désormais groupement politique Rhdp a été contraint de rendre sa démission le vendredi dernier. Ainsi, l’épée de Damoclès est brandie sous les têtes des présidents du Sénat, Ahoussou Jeannot et Charles Diby Koffi,du conseil économique social et environnemental, tous deux fidèles à Henry Konan Bédié du Pdci. Parti politique en disgrâce avec le Rhdp. Selon des indiscrétions ces présidents refusent de faire allégeance à leur allier d’hier. Ainsi selon des sources bien introduites le président du Sénat Ivoirien, aurait promis rendre sa démission dès son retour en Côte d’Ivoire. Aussi l’entourage de Jeannot Ahoussou précise qu’il sera à Abidjan avant la fin du mois de février. La suite, le fidèle baron du Pdci rendra le tablier au président Alassane Ouattara.
Quant à Charles Koffi Diby , Président du Conseil économique social et environnemental, serait hors du pays pour des raisons de santé.
Guy Alléluia