Législatives 2021: A l’assaut des 255 sièges de l’Assemblée nationale

0
60

Législatives 2021 – La réception des candidatures pour les élections législatives du 06 mars 2021 en Côte d’Ivoire, débutera, le lundi 04 janvier prochain, a annoncé la commission électorale indépendante (CEI), dans un communiqué.
L’opération se poursuivra jusqu’au mercredi 20 janvier 2021 au siège de l’institution à Abidjan, précise le texte.
La CEI ajoute, par ailleurs, que le dossier de candidature doit être composé, entre autres : d’une lettre d’investiture du parti ou groupement politique parrainant la candidature le cas échéant ; d’un cautionnement de cent mille (100 000) de franc CFA à verser au Trésor public et d’une liste des électeurs qui parrainent la candidature.
Le candidat doit être Ivoirien de naissance, âgé de 25 ans au moins, ou avoir acquis la nationalité ivoirienne depuis plus dix ans.
La déclaration de candidature, selon l’organe en charge des élections en Côte d’Ivoire, doit être obligatoirement accompagnée, pour chaque candidat aux législatives 2021, entre autres, des pièces ci-après: – Une déclaration personnelle revêtue de sa signature dûment légalisée ;
Législatives 2021: Tout sur les dossiers de candidatures à fournir
– Un extrait de l’acte de naissance ou du jugement supplétif en tenant lieu ;
– Un certificat de nationalité ; – Une déclaration sur l’honneur du candidat suppléant – Un extrait du casier judiciaire ;
– Un certificat de résidence ;
– Une attestation de régularité fiscale
– Une déclaration sur l’honneur de non renonciation à la nationalité ivoirienne
Selon le code électoral ivoirien, les candidatures doivent être transmises à la Commission électorale indépendante, au plus tard quarante-cinq (45) jours avant le début du scrutin.
La Cei dispose d’un délai de sept (07) jours à compter de la date de dépôt pour arrêter et publier la liste des candidats retenus.
Depuis sa fondation, l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a connu une évolution notable de sa composition, tant en ce qui concerne le nombre de membres du bureau qu’en ce qui se rapporte à l’effectif des parlementaires.
Durant les neuf législatures de la Première République et la première législature de la Deuxième République, le parlement ivoirien (dont l’Assemblée nationale était alors l’unique chambre) a montré une constance dans sa structure mais une diversité dans ses effectifs, notamment avec la participation des femmes à partir de la troisième législature.
Parlement constitué de deux chambres depuis la 3è République
Jusqu’à l’adoption de la Constitution du 8 novembre 2016, qui institue la 3ème République, le Parlement ivoirien était constitué par une seule chambre appelée «l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ».
Depuis l’avènement de la 3ème République, le Parlement est constitué de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. En ce qui concerne l’Assemblée nationale, ses membres portent le titre de députés, ils sont élus pour cinq ans au suffrage universel direct.
Actuellement, l’Assemblée nationale est composée de 255 députés élus pour cinq ans au scrutin majoritaire à un tour. Il est à noter que 169 sont élus dans des circonscriptions uninominales et 36 dans des circonscriptions de 2 à 6 sièges où les électeurs votent pour des listes bloquées composées d’autant de candidats que de sièges à pourvoir.
Le candidat ou la liste arrivé en tête dans la circonscription, remporte l’intégralité des sièges.
Carlos Alléluia