JUDO (Jeux Olympiques TOKYO 2020) : 2018 ouvre la route pour Tokyo

0
657
photo d'archive

La bataille pour la validation des tickets pour les prochains olympiques qui se tiendront à Tokyo dans la capitale japonaise a démarré cette année. Les judokas ivoiriens devront grappiller le maximum de points en 2018 avant d’entamer 2019.
Tokyo 2020 c’est dans deux ans. Mais déjà tout se met en branle pour réussir à s’inviter au banquet interplanétaire du sport. Et l’année 2018 est un tournant décisif que les judokas ivoiriens devront négocier avec parcimonie.
Année du début de la Collecte des points pour les prochains jeux olympiques d’été, 2018 sera sans doute l’année de marche glorieuse vers de second jeux pour certains ou les premiers pour d’autres. La fédération ivoirienne de judo avec à sa tête, Isaac Angbo son président en est consciente .Car depuis les premières lueurs de 2017, quatre athlètes dont Zouleiha Dabonné (-57 kg), Kobenan Koffi Krémé (-100 Kg), Fofana Salimata (-52 kg) et Abraham Faouzi (-80 kg depuis janvier en France), les grands espoirs de qualifications séjournent au centre de haut niveau de Budapest. Cela afin de jouir d’une préparation efficiente.
Objectif 4 athlètes à Tokyo
Si les sacrifices consentis par la fédération sont immenses, ils se situent fort bien à la hauteur de ses ambitions .Présent à Rio de Janeiro avec seulement une athlète en l’occurrence Dabonné Zouleiha Abzetta (-57 kg), le judo ivoirien a revu ses ambitions à la hausse. Le judo ivoirien rêve de quatre représentants dans la capitale nipponne dans deux ans. Un rêve réalisable car le vivier foisonne de talent. En dehors des quatre connus des ivoiriens, il y a Rudophe Affro qui réside en France .En tous les quatre tickets sont possibles pour vue que tous bénéficient d’une bonne préparation et des compétitions de qualité.
Michael Kouakou

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here