JUDO /24è Coupe de l’Ambassadeur du japon ; Le Japon sourit au CESCA

0
889
CESCA Judo

La 24è édition de la Coupe de l’Ambassadeur du Japon s’est disputé ce samedi 10 février 2018 à la salle Polyvalente 2 du palais des sports. Une compétition remportée par le Centre d’Education Sportive et culturelle d’Alliodan avec 6 médailles d’or et 8 argent récoltées.
Le Centre d’Education Sportive et Culturelle d’Alliodan est le grand vainqueur de la 24è édition. En verve depuis l’entame de la saison 2018, le club le plus pourvoyeur de judokas en Côte d’Ivoire a encore fait parler la poudre en ce 24e acte de la coupe en l’honneur de SEM HIROSHI KAWAMURA et le peuple japonais.
Venus avec un commando de plus 70 athlètes, le CESCA s’est également distingué au décompte final. Les protégés de Dabonné Seydou achèvent la compétition en tête au classement. Ils totalisent 6 médailles d’or et 8 d’argent dans leur besace. Un exploit réussi grâce aux performances de Monnet Régis (-60 kg), Diarrassouba Maimouna (-48 kg) en Sénior, Cissé Aicha (-63 kg) en cadets et de plusieurs dans les catégories inférieures. Le CESCA est talonné par la SOA vainqueur de 6 métaux en or et 2 en argent quand le Judo Club Académie des Mers(JCAM) accroche la 3è place avec 3 breloques d’or. Le CESCA remporte sa 3è compétition après la Coupe Guiguiba et Palenfo.Une entame des plus tonitruantes après une saison 2017 en démie teinte.
Et si Tokyo offrait les premières médailles
Un symbole ? bien plus ! Ce serait la confirmation du lien de sang peut être. Car terre mère du judo, le japon devrait sourire aux judokas ivoiriens et leur offrir leurs premières médailles olympiques. Et pourquoi pas ? En tout cas, l’ambassadeur du japon y croit fermement. « Je voudrais encourager Isaac Angbo et son équipe à redoubler d’efforts pour qu’en 2020, des judokas puissent non seulement participer aux jeux olympiques, mais surtout remportent des médailles pour l’honneur de la Côte d’Ivoire entière. », a confié SEM HIROSSHI KAWAMURA. Des espoirs perceptibles chez Isaac Angbo, le président de la fédération ivoirienne de Judo disciplines assimilées qui entend qualifier un grand nombre d’athlètes lors des prochains jeux. Un objectif qu’il ne saurait atteindre sans l’indéfectible soutien du peuple japonais dont il a salué les actes forts à l’égard du judo ivoirien depuis plus deux décennies. Car si le nombre des licenciés croit sans cesse, c’est bien le fruit de la coopération avec le japon. Et cela s’ajoute la venue de plusieurs experts pour le renforcement de capacités.
Environs 500 athlètes des catégories mini poussins jusqu’aux séniors (Hommes et Dames) issus de 15 clubs étaient présents à cette 24è édition de la Coupe en l’honneur de l’ambassadeur du Japon.
Michael Kouakou

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here