1ère édition Open de la Solidarité et de la Cohésion (Taekwondo I) : INEKA grand vainqueur

0
877
INEKA

INEKA enlève le trophée de la première édition de l’Open de la Solidarité et de la cohésion disputée ce samedi sous le préau de Moossou.Une trouvaille de la ligue du Sud-comoé.La formation de Koumassi a remporté 3 médailles d’or, 3 d’argent et 3 de bronze. INEKA est talonné par l’Etoile Lymas d’Abobo qui repart avec dans son escarcelle 2 breloques en or et 2 d’argent. La jeunesse de Treichville finit sur la troisième marche du podium avec dans sa besace 2 métaux en or, une en argent et 2 en bronze.
Une affluence record
Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre réalisé par la ligue du Sud-comoé.Tant l’affluence était exceptionnelle. En effet, la première édition de cet open a mobilisé 75 athlètes. Des tireurs issus de 8 ligues et de 17 équipes. A cela, il faudra ajouter la présence de nombreux acteurs rompus aux arcanes de la scène internationale. Mais surtout de Philipe Ezaley, maire de Grand-Bassam et de Cissé Cheick Salah Junior, désormais numéro 1 mondial. Des présences qui ont boosté le moral des pratiquants et donné un cachet solennel à cette édition.
Jean Mermoz et Audrey Aka meilleurs des meilleurs.
Deux étoiles ont brillé de mille feux lors de cette première édition. Et leur éclat a fini par conquérir les observateurs férus du taekwondo chatoyant. Il s’agit de Koffi Jean Mermoz et d’Audrey Aka .Le premier, sociétaire de l’Etoile Lymas d’Abobo a fini meilleur combattant. Quant à la seconde, pensionnaire de Concordia s’est hissé au firmament des combattantes. De grands espoirs du taekwondo ivoirien que l’on devra suivre avec grand intérêt.
Cette première édition a servi de cadre pour la mise sur pied du pole de la ligue du Sud-Comoé.Une initiative qui concourra pleinement à l’éclosion des talents dans cette région.
Michaël Kouakou

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here