Santé : des experts et des partenaires de la santé en réflexion à Grand-Bassam, pour valider les résultats de la mission de diagnostique faites dans les Infas

0
933
les experts de la santé ( professeurs de l'Infas chefs d'Antenne directrice de l'Infas et partenaires Ooas

Des professionnels des professeurs, des enseignants de l’Institut National de la Formation des Agents de la Santé (Infas) et les partenaires de la santé en lien avec l’amélioration de la qualité des soins médicaux de la population en Côte d’Ivoire sont entrés en séminaire ce mercredi 4 octobre 2017 à Grand-Bassam.
Ils ont du 4 au jeudi 5 octobre 2017 pour restituer et de valider les résultats de la mission de diagnostiques mène dans les cinq écoles de l’Infas de la Côte d’Ivoire. Il s’agit de connaitre les forces et faiblesses du système de formation en prenant en compte la formation pédagogique et la formation sur le terrain. « Cette mission dans nos écoles Infas est salutaire. Elle nous permettra d’aller vers l’accréditation. Ces passages qui ont pour crédit d’améliorer la formation de nos étudiants et agents, s’inscrivent dans la vision de Mme le ministre de la santé et de l’hygiène publique dont le crédo est amélioré toujours la qualité des soins de la population ; cela passe forcement par une bonne formation temps théorique que pratique. » Cet atelier est le podium où toutes les investigations seront présenté à l’ensemble des chefs d’antennes des différents Infas, des enseignants, professeurs et partenaires à la santé afin que ceux-ci apportent des observations. Au terme de l’atelier le document final ira sur la table du conseil de gouvernement pour validation et adoption.
Cet atelier initié par l’organisation Ouest Africain de la Sante ( Ooas) et le projet Swedd a été ouvert par le professeur ,Meliane Ndhatz Sanogo, directrice générale de l’Infas Cote d’ivoire et en présence de Mme N’Goran Marthe, chargée de programme de l’unité de coordination du projet Sweed Banque Mondiale, Dr Cisse Doumbia du ministère de la santé et Kablan Jean Jacques professionnel en charge de la formation des infirmiers et sages-femmes à l’Ooas .
Dans son intervention, la directrice générale de l’Infas est revenue sur les missions faites dans les cinq écoles de l’Infas. Pour elle, ces visites ont permis d’avoir une bonne visibilité du système de formation et permettront à nos professionnels de l’enseignement d’améliorer et de trouver d’autres stratégies. Quand, Dr cisse Doubia exhorte les participants a s’appropriés les travaux et elle espère que cela va déboucher à une concrétisation des acquis
Oké Ange Emmanuel.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here