village de Modeste : les populations exposent les agissements de leur chef au préfet de Grand-Bassam

0
1070
La population du village de Modeste

Les chefs des communautés allogènes, autochtones, les responsables des associations des femmes, des jeunes, des mutuelles de développement et la population du village de Modeste ont rencontré sous le préau de la préfecture le mercredi dernier le corps préfectoral de Bassam et la mairie de la ville balnéaire. À cette occasion, ils ont exprimé au préfet du département le sombre tableau de leurs griefs qu’ils ont contre leur chef du village.
En effet exaspéré depuis une décennie par le comportement de leur chef de village, Konney Ahoua Simon, les hôtes de Amankou Kassi Gabin , préfet du département , ont décidé de rompre le silence.
Aux dires, Konney Niamkey Jonas, président des jeunes, Diouf Salif, président des planteurs et EkouAbla , présidente des associations féminine et la population accusent ,Konney Ahoua Simon, chef du village de Modeste (village situé sur l’axe Abidjan-Bassam) d’exproprier, de brader leur terre, de faire des lotissements illicites des lots. « Il vend nos terrains. Avec ses milices, il nous menace jours et nuits de mort, il expulse certains du village. » A souligné Konney Niamkey Jonas, président des jeunes de Modeste. « Nous sommes fatigués de toutes ces agitations. Il détourné tous les projets destinés à la population de Modeste à des fins personnels. Pour des problèmes de conflit foncier, il traduit les tous chefs de communauté et certains habitants devant les tribunaux. Ainsi, nous, vous confions notre destin » a-t-il ajouté. « Au regard de l’expropriation de nos terres. Nous décidons d’entamer une procédure de destitution de notre chef. Nous ne voulons plus de lui comme chef » a conclu le président des planteurs de modeste.
Dans son adresse, le préfet a donné de sage conseil à toutes les populations et a exhorté les chefs de communautés, les responsables des associations à maintenir la paix et la cohésion sociale dans le village. « Prenez votre mal en patience. Donnez-moi le temps d’avoir la version des faits de la notabilité. » Profitant de l’occasion, le gouverneur a relevé qu’il a reçu un courrier de la chefferie. Cette note précise que le chef de Modeste est au Canada pour un motif de maladie. Il a en outre, annonce une autre réunion dès le retour du chef de Modeste « Bientôt, la préfecture va concilier les deux parties en vue de régler définitivement les problèmes majeurs. »
Gnonsoa Marie Josée

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here